AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mettre toutes les chances de votre côté!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Administration
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 4525
Age : 94
Date d'inscription : 10/11/2004

MessageSujet: Mettre toutes les chances de votre côté!   Jeu 2 Juin - 17:05



Mettez toutes les chances de votre côté



Stop au tabac
Si la plupart des femmes savent qu'il vaut mieux s'abstenir pendant la grossesse. Certaines ignorent totalement que le tabac diminue la fertilité. Le monoxyde de carbone présent dans la cigarette se fixe sur les globules rouges, entraînant une asphyxie de toutes les cellules du corps. Avec pour conséquence des ovules moins aptes à êtres fécondés, un dysfonctionnement des trompes de Fallope (les cils tubaires infiniment petits qui les tapissent vont peiner à faire progresser l'embryon à l'intérieur et celui-ci va en rester prisonnier à une extrémité), une qualité moindre de la paroi utérine empêchant la nidation de l'oeuf.


En clair, quand on fume, le délai de fécondation s'allonge de deux à trois fois par rapport aux non-fumeuses, et le risque de faire une grossesse extra-utérine (et aussi une fausse couche) est multiplié par deux. En cas de FIV (fécondation in vitro), l'espoir d'être enceinte, lui, est à diviser par deux... Quand on a un projet de bébé, il est préférable de s'arrêter totalement de fumer. Si c'est très difficile, une à deux cigarettes par jour peut être acceptable. Au-delà la femme hypothèque ses chances d'être enceinte. Voilà qui a l'avantage d'être clair.

Et essayez de vous arrêter de fumer en même temps que votre compagnon : vous vous encouragerez mutuellement. D'autant plus que la cigarette influe aussi négativement sur le volume, la vitalité et le pouvoir fécondant des spermatozoïdes. En fait, fumer à deux potentialise les difficultés de concevoir un bébé. Votre médecin peut vous soutenir dans cette démarche ou vous orienter vers un centre de sevrage tabagique.


L'alcool, avec modération
Un petit verre ça va, plus bonjour les dégâts ! On connaît les ravages d'une forte consommation d'alcool sur l'embryon particulièrement pendant les premiers mois de la grossesse. C'est pourquoi il faut limiter sa consommation.

Sur la relation entre alcool et fertilité, peu d'enquêtes sont actuellement disponibles. Parce que l'alcool est toujours un tabou, notamment chez les femmes. En tout cas, les résultats d'une étude européenne de 1997, menée sur 4 000 couples l'indiquent : chez les femmes buvant plus de huit verres d'alcool par semaine, il existe une possible relation de cause à effet entre cette consommation d'alcool et le temps d'attente avant une grossesse.

Les conclusions d'une étude danoise (réalisée en 1998, sur un échantillon de près de 400 couples interrogés) ont, elles, montré que la fécondabilité pouvait se trouver réduite du fait de l'absorption de cinq verres par semaine. Ces résultats ont besoin d'être confirmés, mais, dans le doute, il n'est pas inutile de réduire votre consommation d'alcool (apéritif, vin, bière).


Un bon équilibre alimentaire
Si vous êtes une adepte du Mac Do-Coca, du sandwich-café ou des régimes restrictifs, il va falloir changer vos habitudes. On ne peut que vous conseiller de «bien» manger et régulièrement. Une alimentation quotidienne équilibrée et variée (deux repas principaux riches en légumes frais, viande ou poisson, féculents, laitages et fruits, sans oublier les matières grasses) constitue un bon moyen pour favoriser la fertilité du couple. Il n'y a pas d'aliment miracle, c'est l'ensemble de la nutrition qui compte.

L'obsession de la minceur conduit certaines femmes à faire l'impasse sur les aliments riches en calories. Or un déficit en acides gras essentiels (dans les huiles, principalement, et les poissons gras) peut conduire à une absence ou à des troubles de l'ovulation, donc à une incapacité à procréer. Trop de caféine (présente dans le café et le Coca) affecte la vascularisation de tous les organes de la reproduction. Qui fonctionnent moins bien. De même, un surpoids peut être également à l'origine de troubles de l'ovulation...

Une déficience en acide folique (ou en vitamine B9 présente dans les légumes à feuilles vertes, avocats, champignons...) avant la grossesse est associée à une augmentation du risque d'une malformation du système nerveux du foetus (spina-bifida). Chez l'homme, la déficience en acide folique et, d'une manière générale, les carences en vitamines altèrent la spermatogenèse (fabrication des spermatozoïdes).


Les bons jours pour concevoir
Il est bien de le rappeler : la fécondation ne peut se faire qu'au moment de l'ovulation (l'instant où l'ovule est libéré par l'ovaire). Le cycle menstruel commence le premier jour des règles et dure selon les femmes, de 26 à 35 jours. L'ovulation survient entre le 11e et le 16e jour avant la date des prochaines règles. Ainsi, si la femme a des cycles réguliers de 28 jours d'un mois sur l'autre, elle peut repérer assez facilement sa date d'ovulation qui se situera à partir du 12e jour après le premier jour de ses règles.


L'ovule une fois libéré ne vit qu'entre douze et vingt-quatre heures. En conséquence, le meilleur moment pour avoir des rapports sexuels fécondants se situe dans les deux à trois jours précédant l'ovulation (le pouvoir fécondant du spermatozoïde dure soixante-douze heures).


L'ovulation, pas toujours facile à répérer
A l'écoute du corps
L'ovulation se manifeste parfois par une légère douleur, à droite ou à gauche, au niveau de l'ovaire. Et par la présence de glaire cervicale dans le vagin. Cette substance, transparente et à la consistance proche de celle du blanc d'oeuf, permet aux spermatozoïdes de remonter dans l'utérus après un rapport sexuel. Sa présence pendant deux ou trois jours indique que l'ovulation est imminente. Lorsqu'elle disparaît, les jeux sont faits: les spermatozoïdes n'ont plus à leur disposition ce «véhicule» qui les aide à migrer vers l'oeuf, et la fécondation devient impossible. Bien que ce processus physiologique soit fiable pour repérer la date d'ovulation, certaines femmes ne veulent pas en entendre parler car il exige une grande intimité avec son corps.


Autre méthode : la courbe de température
Elle va vous permettre de déterminer quand vous ovulez. Pendant la première moitié du cycle, la température du corps oscille entre 36,2 °C et 36,7 °C le matin. Après l'ovulation, la progestérone sécrétée par le corps jaune (glande qui se développe dans l'ovaire à chaque cycle) la fait monter de 3 à 5 dixièmes de degrés. Le passage d'une température «basse» à une température «haute» indique que l'ovulation a eu lieu la veille. L'observation des courbes de température donne donc une très bonne indication sur le déroulement du cycle, mais a posteriori, puisque l'élévation de la température n'apparaît que lorsque le moment de l'ovulation est déjà passé. Il est trop tard! Si vos cycles sont réguliers, prendre votre température pendant quelques mois donne une bonne information... pour les mois à venir. Une méthode contraignante et aléatoire.

Les tests d'ovulation
Enfin, on peut recourir aux tests d'ovulation que l'on trouve depuis quelques années en pharmacie. Leur taux de fiabilité est de 98 à 99%. Ils permettent de connaître, vingt-quatre à quarante-huit heures à l'avance, le moment de l'ovulation. Leur principe: placés au contact de l'urine, ils indiquent le pic de LH, l'hormone lutéinisante, sécrétée par l'hypophyse, qui lance le processus de libération de l'ovocyte. Trente-sept à quarante heures après ce pic, l'ovulation a lieu.
L'idéal est donc d'avoir eu un rapport sexuel la veille du test et de répéter l'opération dans les deux jours qui le suivent.Inconvénient: il faut avoir repéré approximativement sa période d'ovulation (grâce à des cycles réguliers ou par la méthode de la courbe de température) pour éviter d'avoir à utiliser un test plusieurs jours de suite. D'autant plus que leur coût est assez élevé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mettre toutes les chances de votre côté!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» retenue apss 2012 a mettre en 2011
» Comment avez vous remonter le moral à votre conjoint?
» Comment vous servez-vous de votre cuit-vapeur?
» mettre un texte, signature en bas d'une photo
» Application du numérus clausus dans toutes les filières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En attendant bebe... :: Grossesse/bébé/enfant :: Les Articles :: Articles conception-
Sauter vers: